Accueil
Un peu de géographie
La situation de Le Breuil
Le Surmelin
L'école du village
Une curiosité...
Le rattachement administratif
La population de Le Breuil
Les activités économiques de Le Breuil
Les maires de Le Breuil
Un peu d'histoire
Le passé en cartes postales
Le Surmelin en images
Archives
Statuts de l'ASSEV
Contacter l'ASEV
Adhérer à l'ASEV
 
 
 
La situation de Le Breuil

La situation de Le Breuil

Vue sur la campagne de Le Breuil De latitude 48° 58’ 35’’ nord et de longitude 3° 38’ 51’’, Le Breuil fait partie de la région de la Champagne. Positionnée aux confins de la Brie de l’Île de France, à l’ouest du département de la Marne, la commune fait partie de la Brie Champenoise constituée en son centre par la champagne crayeuse (sèche ou anciennement pouilleuse).

Sa situation géographique à l’ouest d’Épernay positionne Le Breuil dans un terroir appelée la Brie des Étangs.   La culture de la vigne sur le territoire situe la commune dans le périmètre de la champagne viticole.

Le village est situé dans la vallée du Surmelin, orienté est / ouest  d’une altitude de 125 m (niveau du Surmelin) et est dominé au nord et sud par des coteaux boisés (points culminants respectifs 244 m et 236 m). (photo 030 et 009)

Une rue de Le BreuilLe village s’étend de part et d’autre de la rivière et comprend trois hameaux dont deux en continuité du village,

  • Le Moncet
  • Le Bordet Le Mesnil
  • et un totalement séparé : L’huis.

Des fermes isolées sont disséminées sur l’ensemble du territoire de la commune à savoir:

  • St Germain,
  • l’Ermitage,
  • Brocheron ,
  • La Bochetterie (ferme + maisons),
  • Molignon,
  • Les Fournelleries,
  • les Luyas,
  • Courbehaut (ferme détruite).
  • La Pétillonnerie (tuilerie détruite)

La superficie de la commune est de 16,01 Km2 dont 733 ha de bois et 124 Ha de vignes AOC Champagne.

Appellation des habitants : Breuillois, Breuilloises

Le paysage

image 0029Le bas de la vallée occupé par le village et des zones de culture ou de prairie. Le coteau nord est occupé par des cultures, du vignoble et sur la partie haute de forêts parsemées d’étangs. Le coteau nord est quant à lui dédié essentiellement à la culture jusqu’en son sommet qui est occupé par des bois et un étang (Meilleraie). (photo 29)

Le climat

Le climat de la commune est sensiblement plus rigoureux que celui du bassin parisien, la température moyenne étant de 12°. La hauteur d'eau de pluie moyenne est de 631 mm répartie sur 116 jours. Les vents dominants sont ceux du sud-ouest et ouest.

Les sols

La composition des terrains est variable, toutefois on peut la résumer ainsi : terrains calcaires recouverts d’un dépôt argile et de silice.

Haut de la page